Mais comment ais-je pu attendre si longtemps pour vous parler de FFF, Qui connaît FFF? Guy Beart, vous connaissez, j’entends déjà les ricanements, Ah, oui, l’Eau vive?  Ouep, celui-là même, sauf que ce Monsieur est aussi l’auteur du seul disque de SF que je connaisse. Il en existe peut-être d’autre, je n’en sais rien. Là il ne s’agit pas seulement de musique au Synthétiseur, mais réellement de texte de SF, des vrais, des beaux, des qui font rêver. 

Figurez-vous que cet album est quasiment introuvable, il n’existe pas en CD, seulement en vinyle, et ne se trouve que d’occasion. Le mien est sagement rangé, je l’ai numérisé pour la musique et fait refaire la pochette sur toile pour l’accrocher chez moi….

FFF est sortie en 1978, depuis cette date, je l’écoute pratiquement une fois par semaine, il déclenche chez moi les mêmes sentiments que lorsque je me replonge dans Dune ou dans Asimov ou encore dans Van Vogt, cette étrange impression de s’imerger dans un autre monde, d’y être, de le vivre. Aucun autre disque ne me fait cet effet, pourtant j’écoute Vangelis, Kraftwerk, Klaus Schulze, JM Jarre etc, c’est super tout ça, mais c’est pas la même chose, il manque indubitablement le texte!

J’ai trouvé sur Youtub la vidéo d’une émission télé dont voici l’adresse : FFF   Oui c’est un peu kitsch (voire même beaucoup) Du coup je vous ajoute l’intégrale, je ne sais pas si j’ai le droit, mais comme c’est introuvable, et que, ce que je vous propose, n’est pas d’une qualité fabuleuse, j’espère que ça passera.

Voilà donc mon petit post du jour… De la SF comme je l’aime. Pour tous les « Voyageurs de Rayon »

A+ pour d’autre blogueries!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *