Eglise Bretonne étayée

Besoin d’un petit étayage tout de même pour pas tomber!

 

Ce doit être le bon jour pour exprimer mon questionnement, où plutôt mes questionnements concernant la place de la religion  « En France-Culture »? Entre autre!

Je suis un fervent adepte de cette radio intéressante, qui comble le plus souvent ma curiosité intellectuelle; même si quelque fois je suis un tantinet exaspéré par les discours pseudo-intellectuels de certains invités, voir de journalistes et présentateurs d’émission. Particulièrement en ce qui concerne l’art… C’est aussi très rigolo parfois cette emphase pompeuse et prétentieuse.

Mais mon questionnement concerne plutôt les émissions du dimanche matin, qui est comme chacun le sais, Le Jour du Seigneur!

Pour ne fâcher personne, France-Culture programme tout les dimanche de 7h à 11h des émissions religieuses, vers 9h30 / 45 , pour ne pas faire de jaloux, il y a un temps d’expression pour les différentes obédience Franc-Maçonnes/ Libre Penseur, curieux non au milieu des religieux?

Ma première question concerne la laïcité… L’état s’engage à ne pas privilégier une religion sur une autre, d’où la matinée multi-religieuse. Cette plage réservé aux différentes croyances pouvaient avoir un certain sens il y a quelques dizaines d’années lorsque l’accès aux médias étaient suffisamment complexe, pour que seul, un état ou de très gros groupe privé pouvait y accéder. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Nous sommes d’accord?

L’église catholique à KTO, les musulmans, les Juifs, et tous les autres, ont généralement un accès au média relativement aisé, ne serais-ce que par le web. Donc je ne comprends pas la programmation imposé à France-Culture de ses émissions religieuses…

Ça c’est dit!

Maintenant le détail….

Pour ceux qui sont intéressé, comme moi par les questions spirituelles, ces émissions ne sont pas non plus toutes inintéressantes.

  • Les Musulmans offre un temps de réflexion, souvent passionnant sur l’art dans leur religion, ou un regard porté sur telle ou telle question de fond, le foulard ou autre, un débat sur l’histoire etc… Débats, qui sont la plus part du temps passionnant.
  • Les Juifs proposent souvent des réflexions approfondies sur la Thora, passant de longues minutes à décortiquer un mot en cherchant l’ensemble des significations possibles. Les émissions sont là aussi d’un niveau intellectuel élevé, pouvant passionner quiconque à envie de réfléchir sur ce qui agite l’esprit humain….
  • Les Protestants, si parfois ils se laissent allés à nous imposer une célébration dominicale imbuvable, ne le font que très rarement. La plus part du temps, nous sommes plutôt gratifié d’une réflexion approfondit sur un texte biblique. Ce qui n’est pas forcément du goût de tous, mais qui vu le niveau de réflexion reste assez passionnant, le plus souvent mené par des gens rompus à l’art de la radio.
  • Les Orthodoxe, sont me semble-t-ils assez féru d’histoire, et eux aussi propose des émissions qui peuvent intéresser au-delà d’un cercle restreint de grenouille de bénitier.
  • Il y a aussi les Libres penseurs, Francs Maçons où non, qui se partage un créneau relativement cours, ce moment de radio est donc très inégal.  Aujourd’hui nous avions l’impression d’entendre un vieux curé, la voix mielleuse et compassée, le phrasé digne du dix-neuvième siècle, bref si le fond était bien propre, le respect de l’humanité, la forme était à pleurer. Mais dans l’ensemble c’est plutôt bien.

Et puis, il y a les Catho! AHHHHH! les Cathos ( et pourtant j’en suis un, je ne peux pas le nier) Donc il y a eux!

Et là, point de réflexions intellectuelles susceptibles d’ouvrir l’esprit des croyants, pas de pensées sur l’art, l’histoire, la philosophie ou la linguistique, la spiritualité ou  même la cuisine au moyen-âge!

Les Cathos, c’est la messe, en général à la chapelle de la médaille miraculeuse, avec un prêcheur choisit pour éviter les vagues, et surtout pour épargner aux « fidèles » tout risque d’entorse du cerveau.

Sans vouloir imposer un cours de catéchisme dans cette article, je tiens à rappeler, aux Cathos qui pourraient le lire et à ceux qui n’y connaisse rien, que la « messe » , est sensé être un repas partagé par des frères et des sœurs. Pour se rappeler qu’ils forment une communauté. C’est un peu comme si un homme invitait tout ses proches, familles, amis etc à un super repas et que, pour certain, il se contente de leur envoyer la vidéo du repas en les assurant de sa profonde amitié… À grand renfort de petites phrases et long discours, il leur expliquerait que c’est la même chose. D’ailleurs il leur enverra quelqu’un avec un bout de cou de girafe farcie froid. Sympa non! Bref, l’Eucharistie ( la messe) à la radio ou à la télé, c’est un pis-allé qui n’a pas vraiment de sens. C’est aussi une façon de contourner les vrais questions. Qu’à donc l’Église Catholiques à proposer comme réflexion à ses auditeurs du dimanche? Manifestement pas grand chose à part le spectacle désolant d’une messe mal chanté qui plus est dans la chapelle de la médaille miraculeuse!

Ma conclusion est sans appel ( pour moi, les autres vous faites ce que vous voulez). Les émissions religieuses sur France-Culture y ont leurs place, lorsqu’elles proposent un temps de réflexion qui fait grandir intellectuellement croyant ou non croyant, elles n’y ont pas leur place quand elles nous force à suivre un rituel dépourvu de sens pour la majorité des auditeurs, et qui pue la soupe froide pour ceux qui espérerraient y trouver un réconfort spirituel.

Voili, voilà, je suis prêt maintenant à subir le courroux des uns des autres! J’assume  😈 

 

A+ pour d’autres blogueries !

Gilles

 

PS : Devant le pape les femmes doivent se voiler, et curieusement sur cette photo relayé sur facebook, il est fait mention de Fillion Catho, mais pas du voile que porte Penelope Fillion…. Curieux non?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *